Compte-rendu de l’AG du 9 octobre 2020

L’Assemblée Générale (AG) de l’association a eu lieu ce vendredi 9 octobre 2020, bien en retard par rapport aux habitudes. Il s’agit du bilan de l’année 2019 et du rapport moral pour l’année présente.

Pierre, le président, ouvre la séance en remerciant les participants dont les nombreux élus…

Madame la députée, Danièle BRULEBOIS
M le Président Conseil Départemental Clément PERNOT
Mme le Maire de PERRIGNY, VP ECLA Christiane MAUGAIN
M le Président ECLA, Claude BORCARD
M le Conseiller Régional, VP ECLA, Pierre GROSSET
M le Conseiller Départ,VP CD, Dominique CHALUMEAUX
Mme la Conseillère Départementale Christelle MORBOIS
Monsieur le Maire, ville de LONS le Saunier Jean-Yves RAVIER
M le VP ECLA, Maire de REVIGNY, Jean-Yves BAILLY
M le VP ECLA, Maire de VEVY, Claude JANIER
M le VP ECLA, Maire de CONLIÈGE J. CORDELLIER
M le Délégué ECLA, Maire de MONTAIGU, Patrick NEILZ
M le Délégué ECLA,Maire de PANNESSIÈRES, Maurice MONNET
M le Maire de BRIOD J.- M. ECOIFFIER

“Mmes, Mrs les Adjoints, Conseillers, les associations,
Chers adhérents, chers amis, Mesdames, Messieurs …

La salle des fêtes de PERRIGNY est particulièrement bien adaptée pour pouvoir respecter les mesures de distanciation. Les inscriptions étaient obligatoires. Le nombre limité de 40 (légèrement dépassé). La séance est retransmise en direct (zoom), mais pendant les essais, le mot de passe n’était pas utile et il n’a pas été noté sur les invitations. Dommage car il était nécessaire.
Noele assure la technique sans difficultés. Plusieurs adhérents nous demandent en urgence le code que nous donnons volontiers.

C’est la première année que nous organisons l’AG à PERRIGNY. Ce choix n’est pas par hasard. Dès début mars, décision était prise de se réunir à Perrigny. En effet, le projet de valorisation des pentes de la reculée, regroupe les quatre communes de la Vallée. La commune de Perrigny est porteur de projet. Il était donc normal que nous soyons à Perrigny.

Nous procédons comme d’habitude aux différents phases de l’AG, avec dans l’ordre :
le bilan financier par Colette GUILLEMAUT
le bilan d’activité par Jérôme CORDELLIER
le bilan moral par votre serviteur, tourné vers l’avenir !

C’est dans l’ordre habituel que nous laisserons la parole, comme il se doit aux élus, même si nous attendons avec impatience, ce qu’ils vont nous dire. C’est une partie très importante de notre AG. Mais il fallait un plan de déroulement qui respecte l’ordre du jour, obligation statutaire”.

1°) Bilan financier : Colette GUILLEMAUT

DEPENSES 2019

RECETTES 2019

Cotisation FNAUT                    100, 00

Frais postaux                                      6,10

Frais AG 2019                              339,65

GROUPAMA                                  188,42

VALTROQUET                               50,00

Total pour info :                            740,17

Subventions :

Mairie CONLIEGE                     150€

Mairie VILLENEUVE /P            50 €

Mairie PERRIGNY                     150 €

Mairie REVIGNY                          50 €

Cotisation adhérents :     970 €

Total pour info :               1370, 00 €

 

“Je vous informe de la situation financière  au 31.12.2019 :

Compte à vue : CREDIT de 2837, 14 €
Compte sur livret A :              2532, 83 €

Commentaires de Pierre CHAVON :
Les bilans précédents n’ont pas toujours été comme celui-là. Entre 2015 et 2018 ils étaient soit à l’équilibre soit en déficit. Nous avons en effet investi dans les études du CFPPA, en remboursant les frais des étudiants qui ont travaillé sur la Vallée. Sur les deux années 2017 et 2018 ce sont 1744 puis 225 € qui ont été payés.
La trésorerie actuelle est importante car elle nous aide à participer à des actions sur le territoire et nous donne une légitimité que nous n’aurions pas avec les seuls discours et les meilleures propositions possibles. Dans une bien moindre mesure elle nous permet aussi de donner un caractère festif à chaque AG … sauf celle-là !… Pas de pot au sens figuré et au sens propre !
En 2020 ce sont 1200 €, au même niveau que les communes de la Vallée, qui nous permettent de participer au financement des études du projet.

Vote de confiance du bilan financier : unanimité.

2°) Bilan activités :

Il est présenté par Jérôme CORDELLIER, avec plusieurs diapositives accompagnées de commentaires…

Vie associative 
 20 mars 2019 au 20 mars 2020 :

AG 13 MARS 2020

CA 2019
10 avril
22 mai
13 juin
29 août
29 octobre
27 novembre

CA 2020
15 janvier
3 mars
27 avril
17 juin
3 septembre

Opérations 2019 :

  • Marchés de producteurs  REVIGNY / CONLIÈGE : 3 avril, 1er Mai, 5 juin, 3 juillet, 7 août,  4 septembre, 7 octobre…
  • Nettoyage de la Vallière
  • Jeux Inter Vallée et plateaux : AG 13 mars, CA 30 avril, Jeux 25 mai à BRIOD.

Vie associative  :

La Cambuse, CALJ (Comité amérique latine du Jura), Fruitière à Idées (Montain), APVFJ (association pour la promotion des voies feréées jurassiennes), Véloquirit, Association forestière du Jura, GOJ (groupe ornithologique du Jura, référent JC VIE).

Autres participations et contributions aux initiatives locales :

2019
6 septembre – CO Sphère comment circuler autrement,
15 novembre à Conliège / 22 novembre à Perrigny – AlimenTerre : festival projections et débats,
28 novembre – CO Sphère : Village des initiatives
Retour du sauvage (JC Genot) – conférence organisée par JNE – Féralisation dans les forêts inoccupées dont évolution laissée à l’état naturel (idée similaire sur zones inexploitables de la Vallée identifiées par l’étude)
2020
3 février, Entretien au GAB avec Armelle et Arnaud maraichers de Montain
28 février – Publy : zone humide, Mairie JNE, ONF, DVV – entretien et prévisions.

Projet reculée de la Vallière, réunions et démarches :

10 mars, Perrigny démarrage démarche
22 mai, Consultation Ch Combe – ECLA
20 juin, échange avec le CIVJ (comité interprofessionnel des vins du Jura)
11 septembre, Entretien Sarah Persil / Pays Lédonien
13 novembre, réunion étape Copil à Perrigny
18 novembre, CD39 Avenir Agriculture Jura : Ch Maugain et Pierre devant C. Shouwey, F. David – conseiller à l’agriculture (objectif subvention)
27 novembre, Montaigu, présentation au Maire.
29 novembre, Perrigny : JC Bayard + Christiane Maugain, plan de financement

3 décembre, Résultat études du CIVJ
11 décembre, présentation au CM de Revigny
16 décembre, présentation au CM de Perrigny,
20 décembre, présentation au CM de Conliège.
23 décembre, réunion à JNE

13 janvier 2020
23 janvier, Contact (tél) INAO
21 février + 5 mars réunion JNE : Clémence Durochat, chargé de conduite dr projets + Vincent Dams
31 janvier 2020 – Catherine MERCIER (tél) = référente DRAF (Etat – Direction régionale Agriculture, Alimentation, Forêt)

Le CA se réunit habituellement entre 8 et dix fois par an. Toutes les décisions se prennent ensemble. Pas de réunion de bureau. Le travail tout au long de l’année est important et montre tous les contacts entretiens avec les autres acteurs du territoire.

3°) Rapport moral Pierre CHAVON :

« Je vais faire court, car les conditions, masques, inscriptions, retransmission n’ont rien de confortables. Par ailleurs nous attendons des nouvelles à propos des travaux de la pente de Montaigu. Et nous laisserons une large part aux élus.

Premier rappel : l’association crée en février 2002 à Revigny a donc 18 ans révolu.
Second rappel : les transports de marchandises sont toujours les mêmes. Nous aurons toujours les camions dans notre région. Le rail est une illusion venant du passé. Il n’y aura ni canaux ni rails. C’est bien de le savoir.

Ensuite je voudrais dire qu’en 18 ans l’association a évolué. Ses statuts se sont élargis. La défense des villages est devenue celle d’un territoire. C’est par la fédération des habitants et leurs représentants élus, que l’évolution s’est faite pour défendre un lieu de vie, de façon la plus globale possible.

Je sais que ce qui nous préoccupe tous ici, ce sont les projets qui concernent le trafic PL et plus précisément les travaux prévus sur la pente de Montaigu. Nous laisserons la parole le plus rapidement possible à Monsieur Clément PERNOT président du Département. Comme nous laisserons également la parole à Monsieur Claude BORCARD, président d’ECLA. Car tout est lié et s’ajoute en plus le projet de voie déplacements doux en fond de vallée.

Il nous a semblé cependant plus simple de dérouler notre AG normalement, puis donner la parole aux élus en fin d’AG, même si elle est très attendue.

Je reviens sur les statuts: la dernière modification date de mars 2017 :
Et en effet voilà quelques temps qu’on vous parle d’un projet sur les pentes de la reculée. Si au départ l’idée était la lutte contre les friches progressives qui descendaient les pentes jusqu’aux villages, en trois ans le projet a bien évolué. Et aujourd’hui a atteint sa maturité. Il est vaste. On ne le résume pas à une seule composante. C’est un ensemble riche de plusieurs idées autant agricoles, que forestières, ou environnementales que paysagères. C’est organiser ce qui peut être organisé sans abîmer, tout en gardant un paysage ouvert mais naturel, en privilégiant l’environnement en ayant en tête les problèmes de ruissellement des eaux pluviales dont nous avons été victimes en mai 2016. Un projet identifié qui peut aussi aider les communes à se protéger de projets non désirés. C’est une construction commune.

Quoiqu’il en soit il était difficile de laisser les choses en l’état, et voir se dégrader ce qui pouvait servir à des activités agricoles. Et ne pas être la proie d’investisseurs peu scrupuleux qu’on ne désire pas (on a des exemples !).

Trois études seront faites et débutées dès cet automne :
une étude agricole par la Chambre d’Agriculture
une étude forestière par l’ADEFOR 39
et une étude environnementale par JNE
C’est cette dernière qui assurera la synchronisation et l’aide à la maitrise d’ouvrage pour pouvoir en tirer le meilleur profit ultérieur.

Le but serait de permettre d’éventuelles installation en viticultures, en pâturages, ou autres, aider les propriétaires de bois à l’exploitation, et laisser à la nature ce qu’on lui doit et ce qu’elle réclame.

Je vais d’ailleurs laisser la parole quelques instants à Vincent DAMS pour vous en dire un peu plus. Et reprendrai la parole par la suite. C’est pourquoi je limiterai sans doute les questions quitte à revenir sur le sujet en fin d’AG.

Vincent DAMS technicien de Jura Nature Environnement expose les enjeux écologiques de la Vallée, comment les sauvegarder, et comment construire sans abîmer (difficile à résumer ici).

Financièrement le montant des trois devis se monte à 18 483 € TTC
Financement :                                                      Département      2 000
ECLA     2 000
DRAAF     7 821
DVV, Montaigu, Conliège, Revigny     4 800
Perrigny   1 862

Total    18 483 € TTC

Ceci est un bon exemple de solidarité et d’objectif commun sur un même territoire, aidé à plusieurs échelons.

La suite, ce sera quand nous aurons les résultats :  avoir une idée des différentes zones agricoles, forestières, et environnementales.

Ceci est un beau projet qui demandera plusieurs années de construction.
Ce projet s’insère parfaitement dans les projets du Département et d’ECLA. Permettre la descente des poids lourds par la pente de Montaigu, construire une voie de déplacements doux en fond de Vallée, c’est rendre à cette reculée le statut qu’elle mérite avec un tourisme local et des activités qui lui sont propres.

4°) Elections des membres du Conseil d’Administration :

21 sièges selon statuts. Membres élus pour trois ans renouvelables.

Élections des membres du CA. Récapitulatif :
CHAILLON Benjamin 2017 *
GRANDJEAN Nathalie 2017 *
BAILLY Jean-Yves 2018
GUIGON Jean-Luc 2018
GUILLEMAUT Colette 2018
MAUGAIN Christiane 2018
MERCIER Antoinette 2018
CORDELLIER Jérôme 2018
EHRHART Geoffrey 2018
RESTELLI Florence 2018
VANEL Lauriane 2018
LOYANT Nicolas 2018
VIE Jean-Claude 2019
CHAVON Pierre 2019

Démissions :
– ANTOINE Michèle
– BONNOT Maryse
Non renouvellement : GRANDJEAN Nathalie.
Renouvellement : CHAILLON Benjamin
Candidat au CA : SCHOEPPS Willy

A l’unanimité, Benjamin est renouvelé au CA et Willy élu.

5°) Cotisation :
Elle est maintenue à 10€.

6°) La parole est donnée aux élus.

Monsieur le Président du Département propose que l’ordre protocolaire soit respecté. Il parlera après Monsieur le Président d’ECLA, Claude BORCARD.
Celui-ci relate les discussions et accords passés avec le Département et décrit les travaux prévus sur la pente de MONTAIGU et la nouvelle voie qui permettra aux habitants du quartier près de la Maison des Agriculteurs de rejoindre Perrigny. Cette voie, à partir du tunnel sous la RD52, longera la Vallière puis la traversera à hauteur de l’usine JTD, pour arriver sur la RD 678.
Monsieur le Président du Département, Clément PERNOT, après avoir longuement expliqué les difficultés de progression du projet, révèle un obstacle supplémentaire du fait de la loi sur l’eau qui oblige à une consultation publique.
Il est difficile dans ce compte-rendu de reprendre tout ce qui a été dit, mais la déception est là pour les adhérents de l’association DVV, même si tout le monde salue l’avancée des discussions entre Département et agglomération. Le progrès est en effet tout à fait notable.
Il faut donc de nouveau attendre.
Nous gardons bon espoir, car malgré tout il nous semble que les choses avancent dans le bon sens. Mais nous restons toujours inquiets d’une nouvelle mauvaise nouvelle. On s’approche mais sans encore toucher eu but.

C’est Madame la députée, Daniele BRULEBOIS qui clôturera les débats, en félicitant l’association pour son travail et sa persévérance, tout en allant toujours de l’avant avec de nouveaux projets dans un objectif d’intérêt commun pour un territoire et ses habitants.
Je voudrais dire ici toute la difficulté de transmettre dans un compte rendu tout ce qui se dit, toutes les émotions que l’on sent dans les échanges. Les propos parfois vifs, les réponses immédiates. Mais globalement, nous pouvons remercier tous les élus, les Maires de la Vallée et des communes voisines, toujours attentifs et assidus à nos réunions annuelles. Nous remercions aussi les élus du Département, et le représentant de la Région BFC (Pierre GROSSET). Depuis plusieurs années Monsieur le Président PERNOT nous fait l’honneur de venir à nos AG et nous expliquer le projet et la situation. Cette année ce fût également Claude BORCARD, nouveau président d’ECLA, et le nouveau Maire de LONS, Jean-Yves RAVIER, qui étaient présents. Tout cela reste de bonne augure pour la suite, en montrant la volonté des élus de parvenir à une solution pour notre Vallée. Nous insistons par ailleurs pour dire que la reculée sans camions, avec une voie de déplacements doux en fond de vallée, et un projet tel que nous le construisons pour les années à venir, forment un tout qui rendra à notre territoire ce qu’il mérite et au site sa beauté. C’est ce que nous défendons.
Ce travail fourni depuis 18 ans, est le fait de bénévoles soutenus et encouragés par les adhérents.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *